Transformation
des organisations

Temps de lecture : 4 minutes

La digitalisation des entreprises touche même les plus petites d’entre elles. C’est une tendance qu’on observe depuis des années et qui s’est accrue depuis 2020 et la crise du Covid. Face aux confinements successifs, beaucoup de TPE et PME ont dû développer leur présence numérique pour continuer à exister. 

Mais malgré cette nécessité qui se fait ressentir dans maintenant tous les secteurs, une barrière reste : celle du prix. Pour les plus petites entreprises, la digitalisation coûte trop cher ou est trop compliquée, malgré les opportunités évidentes. C’est pourquoi l’Etat a décidé de mettre en place de nombreuses aides à la digitalisation des entreprises. Il en existait certaines avant la crise du Covid. Cette dernière a poussé le gouvernement et les régions à en créer de nouvelles. ICG Conseil vous propose de découvrir les différentes aides accessibles aux petites entreprises, dans leur quête de digitalisation. 



Qu’est-ce que la digitalisation des entreprises ? 

La digitalisation d’une entreprise englobe toutes les actions qui permettent à une entreprise de développer son système d’information jusqu’à optimiser sa présence en ligne . Cela inclut donc la mise en place d’un ecosystème digital, avec des applications et outils de gestion spécifiques, la création d’un site web, la mise en ligne de publicité sur Google, Facebook ou tout autre réseau social, le travail de son référencement, la création de contenu pour le site ou les réseaux sociaux… Bref : les possibilités sont nombreuses. 

Les petites entreprises font face à deux problématiques : la première, c’est quoi faire en priorité. Vaut-il mieux travailler son site internet ou ses réseaux sociaux ? Faut-il faire de la publicité ? La seconde problématique, c’est comment le faire. Les TPE n’ont en effet en général pas les compétences en interne pour s’attaquer au digital. Il faut donc soit recruter, soit faire appel à des prestataires externes et cela demande un investissement que tout le monde ne peut pas se permettre, surtout au sortir d’une telle crise. 


Les aides à la digitalisation des petites entreprises en période de Covid

C’est pour aider les entreprises sur ces deux problématiques précises que l’Etat et les régions ont développé plusieurs aides à la digitalisation. Elles sont de deux types : d’un côté, des aides financières, qui vont soulager les entreprises et leur permettre de mettre en place des actions. De l’autre, des aides stratégiques et d’accompagnement : des spécialistes vont aider les entreprises à trouver les solutions les plus pertinentes pour leur business et vont les former aux questions du digital. 

Voici donc les principales aides pour la digitalisation des petites entreprises. Certaines de ces aides sont apparues pendant la période de Covid et sont soit déjà terminées, soit sur le point de l’être. Renseignez-vous vite pour faire valoir vos droits !

D’autres sont des aides plus globales, et n’ont donc pas de date limite pour être demandées. 


Le chèque numérique

Attention : ce dispositif n’est plus disponible depuis fin juillet 2021

Le chèque numérique est une initiative d’Etat, qui vise à fournir aux entreprises de moins de 11 salariées une aide pouvant aller jusqu’à 500 euros, qui peut couvrir tout ou une partie des dépenses d’une entreprise pour sa digitalisation. La liste des actions couverte par ce chèque est longue et vous pouvez la retrouver sur la page officielle du chèque numérique


La chambre des métiers et de l’artisanat

Suite à une demande de l’Etat, les CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat) proposent aujourd’hui des accompagnements complets pour les artisans et les TPE sur les questions du numérique. Il ne s’agit pas ici d’aides financières à proprement parler mais de conseils stratégiques, d’accompagnement méthodiques et de formation, pour que les petits commerçants puissent se développer en ligne à leur rythme. 

Chaque CMA est libre de mettre en place les dispositifs qu’elle souhaite : renseignez-vous auprès de la vôtre pour savoir ce qu’elle propose. 

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Hauts-de-France propose par exemple sur son site un accompagnement personnalisé de 10 à 20 heures sur les questions et problématiques du numérique que vous souhaitez aborder : réseaux sociaux, visibilité sur les moteurs de recherche, utilisation des emails et des SMS pour trouver de nouveaux clients… 


France Num

France Num est un organisme d’Etat qui a pour vocation de recenser toutes les informations et les ressources disponibles pour la transition numérique des entreprises. Vous retrouverez donc sur le site les aides auxquelles vous pouvez prétendre dans votre région, les événements et formations qui ont lieu près de chez vous, des outils pour évaluer votre développement numérique actuel et des ressources gratuites et libres d’accès pour vous informer sur la digitalisation. Une mine d’or si vous vous intéressez à cette question, mais qui demande du temps et de l’investissement. 


Les aides régionales

Enfin, chaque région propose des aides qui lui sont propres. Beaucoup mettent à disposition des petites entreprises des aides financières pour la digitalisation, dont les montants peuvent varier. Voici quelques exemples : 

Pour la région Auvergne-Rhône-Alpes : le dispositif « Mon Commerce en ligne » est une aide pouvant aller jusqu’à 1.500 euros et couvrant 50% de vos dépenses. 

La Région Bretagne a mis en place le « Pass Commerce et Artisanat », une aide pour les entreprises de moins de 7 salariés, allant jusqu’à 7.500 euros d’aide. NB : cette aide était disponible jusqu’en juin 2021.

La Région Grand Est, quant à elle, a émis un « Parcours d’Aide à la transformation digitale », qui comprend un chèque d’une valeur pouvant aller jusqu’à 6.000 euros, plus des aides sous formes d’accompagnement et de formations adaptées à vos problématiques personnelles. 

Dans la Région Haut-de-France, on retrouve le dispositif « INAC », pour « Investissement Numérique des Artisans/Commerçants », une aide qui couvre 40% de vos dépenses liées à la transition numérique, allant de 3.000 à 30.000 euros. Ce dispositif est accessible jusqu’à fin 2021. 

En Ile-de-France, un autre chèque numérique, celui-ci d’une valeur de 1.500 euros, vous aidera sur vos problématiques digitales. Attention : dispositif en place jusqu’au 30 juin 2021

La Région Normandie propose à ses petites entreprises l’aide « Impulsion Numérique », pouvant aller jusqu’à une valeur de 5.000 euros. Vous pouvez en profiter jusqu’à fin 2021. 

La Région Nouvelle-Aquitaine proposait, jusqu’à fin juin 2021, un « Chèque de Transformation Numérique », pour les projets d’au moins 10.000 euros. L’aide couvre 50% des dépenses jusqu’à une valeur maximale de 150.000 euros. 

La Région Occitanie a lancé un « Pass Occitanie », pouvant aller jusqu’à 20.000 euros. 

La Région Pays de la Loire a mis en place l’aide « Investissement numérique » plafonnée à 15.000 euros. 

La Région PACA a créé le dispositif « Réaction », une aide à la digitalisation des petites entreprises clôturée depuis mars 2021, d’un montant pouvant aller jusqu’à 5.000 euros. 


En Outre-Mer, on retrouve aussi ces aides : 

A la Réunion, un « Chèque numérique » d’une valeur de 3.200 euros était accessible jusqu’en juin 2021. 

En Guadeloupe, le « Chèque TIC » est toujours d’actualité et propose aux petites entreprises de les aider à hauteur de 50% de leurs dépenses, jusqu’à un montant de 10.000 euros. 

Pour la Région Martinique, c’est le « Pass Transformation Numérique », lui aussi encore en vigueur, qui vous permettra de bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 8.000 euros si aucune formation n’est comprise, ou 10.000 euros avec une formation. 


D’autres aides à la digitalisation des entreprises à venir après la période Covid ? 

Vous l’aurez donc compris : ces aides sont nombreuses, et dépendent de votre lieu d’exercice. Elles ont, pour beaucoup, été poussées par l’urgence de la crise du Covid. A l’heure où on semble enfin voir le bout de cette crise, le besoin de digitalisation se fait tout de même toujours ressentir. Pensez donc à vérifier régulièrement si de nouveaux dispositifs ou de nouvelles aides ne sont pas disponibles, à l’échelle de votre région.